Références bibliographiques (ANR 2010-2014)

Sur le lexique scientifique

Banniard Michel, « Du latin des illettrés au roman des lettrés. La question des niveaux de langue en France (viiie-xie siècle) », dans Entre Babel et Pentecôte : différences linguistiques et communication orale avant la modernité (ix-xvie siècle ), Berlin-Zurich, Lit, 2008, p. 269-286.

Béjoint Henri et Thoiron Philippe (dir.), Le sens en terminologie, Lyon, PUL, 2000.

Bloem Annelies et Goyens Michèle, « À propos des mouvemens et des affections de l’ame. Analyse du champ sémantique des émotions dans la traduction en moyen français des Problèmes d’Aristote », dans Lexiques scientifiques et techniques. Constitution et approche historique, Olivier Bertrand Hiltrud Gerner et Béatrice Stumpf (dir.), Palaiseau, Éditions de l’École Polytechnique, 2007, p. 105-120.

Brachet Jean-Paul et Moussy Claude (dir.), Latin et langues techniques, Paris, PUPS, 2006.

Cabré i Castellvi Maria Térésa, La terminologie, Théorie, méthodes et applications, Ottawa/Paris, Les Presses de l’Université d’Ottawa/Armand Colin, 1998.

Candel Danielle et Gaudin François (dir.), Aspects diachroniques du vocabulaire, Mont-Saint-Aignan, Publication des Universités de Rouen et du Havre, 2006.

Depecker Loïc, Entre signe et concept. Eléments de terminologie générale, Paris, Presse Sorbonne Nouvelle, 2003.

Depecker Loïc, L’invention de la langue : le choix des mots nouveaux, Paris, Armand Colin/Larousse, 2001.

Dörr Stephen et Wilhelm Raymund (dir.), Transfert des savoirs au Moyen Âge/Wissenstransfer im Mittelalter. Actes de l’atelier anglo-allemand , Heidelberg, Winter, 2008.

Dörr Stephen, « La création du lexique astronomique et astrologique en ancien français : observations méthodologiques et pratiques », dans Lexiques scientifiques et techniques. Constitution et approche historique, Olivier Bertrand Hiltrud Gerner et Béatrice Stumpf (dir.), Palaiseau, Éditions de l’École Polytechnique, 2007, p. 175-182.

Dörr Stephen, « La terre est un globe », Revue de Linguistique Romane 66, 2002, p. 209-213.

Dörr Stephen, « Von Drachen und Scheiben », dans Früchte vom Baum des Wissens. Eine Festschrift der wissenschaftlichen Mitarbeiter , Ditte König et Ulrich Kronauer (dir.), Heidelberg, Winter, 2009, p. 207-215.

Dörr Stephen, « Zum Wortschatz von Bonvesin Da la Riva », dans Bonvesin da la Riva. Poesia, lingua e storia nel tardo Medioevo, Raymund Wilhelm et Stephen Dörr (éd.), Heidelberg, Winter, 2009, p. 35-48.

Dörr Stephen, avec K. Zimmermann, « Die Heidelberger Fragmente derVers de la Mort », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur 117, 2007, p. 113-132.

Dörr Stephen, Der älteste Astronomietraktat in französischer Sprache: L'introductoire d'astronomie. Edition und lexikalische Analyse, Tübingen, Niemeyer, 1998.

Ducos Joëlle, « Astrométéorologie et vulgarisation : le livre VI de Li compilacion de le science des estoilles de Léopold d’Autriche », dans Par les mots et les textes. Mélanges de langue, de littérature et d’histoire des sciences médiévales offerts à Claude Thomasset , Danielle Jacquart, Danièle James-Raoul et Olivier Soutet (dir.), Paris, PUPS, 2005, p. 239-256.

Ducos Joëlle, « Culture scientifique et néologisme. Quelques pratiques de traduction en langue française », dans Frontier in the Middle Ages . Proceedings of the IIIrd European Congress of Medieval Studies (Jyväskylä, 10-14 June 2003), Outi Merisalo (éd.), Turnhout/Louvain-la-Neuve, Brepols/Fédération Internationale des instituts d’études médiévales, 2006, p. 543-558.

Ducos Joëlle, « Écrire la météorologie au xiiie siècle », dans L’écriture du texte scientifique. Des origines de la langue française au xviiie siècle, Claude Thomasset (dir.), Paris, PUPS, 2006, p. 79-92.

Ducos Joëlle, « Entre latin et langues vernaculaires, le lexique météorologique » dans Lexiques et glossaires philosophiques de la Renaissance, Marta Fattori et Jacqueline Hamesse (éd.), Louvain-la-Neuve, Fédération Internationale des instituts d’études médiévales, 2003, p. 55-72.

Ducos Joëlle, « Lecture et vulgarisation du savoir aristotélicien : les gloses d’Evrart de Conty », dans Aristotle’s Problemata in different times and tongues, Michelle Goyens et Pieter de Leemans, Leuven, Leuven University Press, 2006, p. 199-226.

Ducos Joëlle, « Néologie lexicale et culture savante : traduire les savoirs », dans Lexiques scientifiques et techniques. Constitution et approche historique, Olivier Bertrand Hiltrud Gerner et Béatrice Stumpf (dir.), Palaiseau, Éditions de l’École Polytechnique, 2007, p. 249-254.

Ducos Joëlle, « Passions de l’air, impressions ou météores : l’élaboration médiévale d’un lexique scientifique de la météorologie », dans Tous vos gens a latin : le latin, langue savante, langue mondaine (xiv e-xviie siècles), Emmanuel Bury (dir.), Genève, Droz, 2005, p. 245-255.

Ducos Joëlle, « Traduire la science en langue vernaculaire : du texte au mot », dans Science translating. Latin and Vernacular Translations of Scientific Treatises in Medieval Europe, Michelle Goyens, Pieter de Leemans, et An Smets (dir.), Leuven, Leuven University Press, 2008, p. 181-196.

Ducos Joëlle, « Translater Aristote : transfert linguistique ou épistémologique ? », dans Transfert des savoirs au Moyen Âge /Wissenstransfer im Mittelalter . Actes de l’atelier franco-allemand, Heidelberg, 15-18 janvier 2008 , Stephen Dörr et Raymund Wilhelm (dir.), Heidelberg, Winter, 2009, p. 9-26.

Ducos Joëlle, La météorologie en français (xiiie-xive siècles) , Paris, Honoré Champion, 1998.

Ducos Joëlle, « Histoire des sciences », dansTrente ans de recherches en langues et littératures médiévales. Perspectives Médiévales, Paris, Société de Langue et de Littérature Médiévales d’Oc et d’Oïl, 2005, p. 153-165.

Duris Pascal, Traduire la science hier et aujourd’hui, Pessac, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 2008.

Gentilhomme Yves, « L’éclatement du signifié dans les discours technoscientifiques », Cahiers de lexicologie 64 : 1, 1994, p. 5-35.

Goyens Michelle, Leemans Pieter (de), et Smets An (dir.), Science translating. Latin and Vernacular Translations of Scientific Treatises in Medieval Europe , Leuven, Leuven University Press, 2008.

Goyens Michèle, « Fievres causonides, c'est a dire fievres ardans et de grant adustion : Évrart de Conty et l'expression des fièvres », Cahiers de lexicologie 91 : 2, 2007, p. 103-116

Goyens Michelle et Elisabeth Dévière, « Le développement du vocabulaire médical en latin et moyen français dans les traductions médiévales des Problemata d’Aristote », dans La traduction vers le moyen français. The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge XI, Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli (dir.), Turnhout, Brepols, 2007, p. 259-281.

Hamesse Jaqueline (dir.) , Aux origines du lexique philosophique européen : l’influence de la Latinitatis. Actes du colloque international (Rome, 23-25 mai 1996) , Louvain-la-Neuve, Fédération internationale des instituts d’études médiévales, 1997.

Kiwitt Marc, « Des noms de contenants et d'unités de poids pharmaceutiques en judéo-français », dans De l'écrin au cercueil. Essai sur les contenants, Danièle James-Raoul et Claude Thomasset (dir.), Paris, PUPS, 2007, p. 45-57.

Kiwitt Marc, « Hébreu, français et “judéo-français” dans les commentaires bibliques des Paštanim », dans Langue de l'autre, langue de l'auteur. Affirmation d'une identité linguistique et littéraire aux xiie-xvie siècles, Marie-Sophie Masse et Anne-Pascale Pouey-Mounou (dir.), Paris, Droz, à paraître.

Kiwitt Marc, « Les glossaires bibliques hébraïco-français et le transfert du savoir profane », dans Transfert des savoirs au Moyen Âge/Wissenstransfer im Mittelalter. A ctes de l’atelier franco-allemand, Heidelberg, 15-18 janvier 2008, Stephen Dörr et Raymund Wilhelm (dir.), Heidelberg, Winter, 2009, p. 65-80.

Kiwitt Marc, Der altfranzösische Fiebertraktat Fevres . Teiledition und Sprachwissenschaftliche Untersuchung, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2001.

Kocourek Rotislav, La langue française de la technique et de la science. Vers une linguistique de la langue savante , Wiesbaden, O. Brandtetter, 1991.

Leemans Pieter (de) et Goyens Michèle, « “Et samble qu'il woeille dire...”. Evrart de Conty comme traducteur de Pierre d'Abano », dans The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge X, Olivier Bertrand et Jacqueline Jenkins (éd.), Turnhout, Brepols, 2007, p. 285-302.

Leemans Pieter (de) et Goyens Michèle, « La transmission des savoirs en passant par trois langues : le cas des Problemata d'Aristote traduits en latin et en moyen français », dansLa Transmission des savoirs au Moyen Âge et à la Renaissance. Vol. 1 : Du xiie au xve siècle, Pierre Nobel (dir.), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2005, p. 231-257.

Lerat Pierre, Les langues spécialisées, Paris, PUF, 1995.

Marcotte Stéphane, « Récritures de l’Écriture dansLa Suite du roman de Merlin », dans Jeunesse et genèse du royaume arthurien, Nathalie Koble (dir.), Orléans, Paradigme, p. 179-196.

Marcotte, Stéphane, « Typologie des intraduisibles de l’ancien français », dans Éditer, traduire ou adapter les textes médiévaux, Corinne Füg-Pierreville (dir.), Lyon, CEDIC/Université Jean Moulin/Centre Jean Prévost, 2009, p. 161-196.

Martin, Robert, 2003, « La lexicologie du moyen français : bilan et perspectives », Comptes-rendus des séances de l’année 2003. Académie des Inscriptions et Belles-Lettres , 147 : 2, p. 723-741.

Sablayrolles Jean-François, Lexique et processus. Cahiers de lexicologie, 77, 2000.

Silvi Christine, « Faire dire vrai dans le discours de vulgarisation scientifique en français (xiiie-xive siècle) : l’argument d’autorité à l’épreuve de la méthode doxographique », Bien dire et bien aprandre, 23, 2005, p. 351-368.

Silvi Christine, « Fausses et vraies objections dans le discours encyclopédique scientifique au xiiie siècle », dans L’écriture du texte scientifique. Des origines de la langue française au xviiie siècle, Claude Thomasset (dir.) Paris, PUPS, 2006, p. 49-78.

Silvi Christine, « Les “petites encyclopédies” du xiiie siècle en langue vulgaire. Bibliographie sélective (1980-2000) », Le Moyen Âge, CIX, 2003, p. 345-361.

Silvi Christine, Science médiévale et vérité. Étude linguistique de l’expression du vrai dans le discours scientifique en langue vulgaire , Paris, Honoré Champion, 2003.

Silvi, Christine, « Les variations sur le nom dans la Mappemonde de Maître Gossuin de Metz », dans Par les mots et les textes. Mélanges de langue, de littérature et d’histoire des sciences médiévales offerts à Claude Thomasset , Danielle Jacquart, Danièle James-Raoul et Olivier Soutet (dir.), Paris, PUPS, 2005, p. 679-691.

Thibault André (dir.), Gallicismes et théorie de l’emprunt linguistique, Paris, L’Harmattan, 2009.

Thomasset Claude (dir.), 2006, L’écriture du texte scientifique. Des origines de la langue française au xviiie siècle , Paris, PUPS, 2006.

Thomasset Claude, « Réflexions sur le vocabulaire scientifique du moyen français », L’information grammaticale 86, 2000, p. 57-60.

Trotter David A., « Arabic surgery in eastern France and in the Midi : the Old French and Occitan versions of the Chirurgie d’Albucasis », Forum for Modern Language Studies 35, 1999, p. 358-371.

Trotter David A., « Fonction des gloses dans les textes latins, occitans et français de la Chirurgia Albucasis », Textes et cultures : réception, modèles, interférences. Volume 2 : Interférences et modèles culturel , Pierre Nobel (éd.), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2004, p. 23–46.

Trotter David A., « L’importance lexicographique duTraitier de Cyrurgie d’Albucasis en ancien français », Revue de linguistique romane 63, 1999, p. 23-53.

Trotter David A., « Les manuscrits latins de la Chirurgia d’Albucasis et la lexicographie du latin médiéval », Archivum Latinitatis Medii Aevi (Bulletin Du Cange), 59, 2001, p. 181-202.

Trotter David A., « Per fort desir de saber : la Cyrurgia d’Albucasis, Gaston Fébus, et la science en occitan »,Froissart à la cour de Béarn : l’écrivain , les arts et le pouvoir, Valérie Fasseur (éd.), Turnhout, Brepols, 2009, p. 195-213.

Trotter David A., Albucasis, Traitier de Cyrurgie. Edition de la traduction en ancien français de la Chirurgie d’Abū’l Qāsim Halaf Ibn ‛Abbās al-Zahrāwī du manuscrit BnF, français 1318 , Zeitschrift für romanische Philologie, 325, Tübingen, Niemeyer, 2005.

Trotter David A., avec William Rothwell et Stewart Gregory, Anglo-Norman Dictionary : revised edition, A‑C ; D-E, 2 vols., Londres, MHRA, 2005.

Vedrenne-Fajolles Isabelle, « Tradition hippocratique et pseudo-hippocratique aux 13e-14e siècles, Leçons et pistes d’exploitation du dépouillement systématique des manuscrits BnF fr 10034, BnF Na 693 et de l’édition partielle du commentaire aux Amphorismes Ypocras (1362-1365, copie de 1429) », Lexiques scientifiques et techniques : constitution et approche historique, dans Lexiques scientifiques et techniques. Constitution et approche historique, Olivier Bertrand Hiltrud Gerner et Béatrice Stumpf (dir.), Palaiseau, Éditions de l’École Polytechnique, 2007, p. 81-103.

Vigneron Fleur, « Le lexique insolite dans le Livre des prouffiz champestres et ruraulx de Pierre de Crescens », dans Écritures insolites. Recherches sur l’imaginaire, XXXIII, Arlette Bouloumié (dir.), 2008, p. 27-39.

Vigneron Fleur, « Réflexion sur une expérience de traduction :Richars li Biaus traduit en français moderne », Atelier de traduction. Pour une poétique du texte traduit , Henri Awaiss, Muguras Constantinescu et Simona Aida Manolache (dir.), Suceava, Editura Universitatii Suceava, 2007, p. 47-62.

Sur le traitement linguistique et la dictionnairique

Bracke Agnès et Portine Henri, « Décrire les zones frontières des lexèmes scientifiques : Quand une approche prototypique croise une approche sémique », dans Sémantique et lexicologie des langues d’Europe. Théories, méthodes, applications , Rennes, PUR, 2012, p. 85-101.

Buvet Pierre-André (dir.), La détermination au regard de la diversité lexicale, Paris, Larousse, 2002.

Buvet Pierre-André (éd.), Figement et TAL, BULAG 23, Besançon, PUFC, 1998.

Buvet Pierre-André et Grezka Aude, « Elaboration d'outils méthodologiques pour décrire les prédicats du français », Lingvisticae Investigationes, 30 : 2, Amsterdam, John Benjamins Publishing Company, p. 217-245.

Buvet Pierre-André, « Quelle description lexicographique du figement pour le TAL ? Le cas des adjectifs prédicatifs à forme complexe » dans Les séquences figées : entre langue et discours, Blumenthal Peter et Mejri Salah (éd.), Zeitschrift für Französische Sprache und Literatur 36, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2008, p. 43-54.

Buvet Pierre-André, Le Pesant Denis, Mathieu-Colas Michel (dir.), Lexique, syntaxe et sémantique. Mélanges offerts à Gaston Gross à l'occasion de son soixantième anniversaire , Besançon, Université de Franche-Comté, 2000.

Buvet Pierre-André, Xavier Blanco, Zoé Gavriilidou (dir.), Détermination et Formalisation, Amsterdam, John Benjamins Publishing Company, 2001.

Cartier Emmanuel, « Etiquetage sémantique des textes, état des lieux, élément de modalisation », L’Information grammaticale, 122, 2009, p. 19-29.

Courtois Blandine, « Un système de dictionnaires électroniques pour les mots simples du français », Langue française, 87, 1990, p. 11-22.

Dees Anthonij et al., Atlas des formes linguistiques des textes littéraires de l'ancien français , Tubingen, Niemeyer, 1987.

Ducos Joëlle (dir.),Les États anciens des langues à l’heure du numérique. Diachroniques 7, Paris, PUPS, 2017.

Gross Maurice, « La construction de dictionnaires électroniques », Annales des télécommunications, 1989, p. 4-19.

Gross Maurice, Méthodes en syntaxe, Paris, Hermann, 1975.

Guillot Céline, Heiden Serge et Prévost Sophie (dir.) , À la quête du sens. Études littéraires, historiques et linguistiques en hommage à Christiane Marchello-Nizia , Lyon, ENS-Éditions, 2006.

Heiden Serge et Lavrentiev Alexei, « Ressources électroniques pour l'étude des textes médiévaux : approches et outils », Revue Française de Linguistique Appliquée, IX : 1, 2004, p. 99-118.

Heiden Serge et Prévost Sophie, « Étiquetage d'un corpus hétérogène de français médiéval : enjeux et modalités », dans Romanistische Korpuslingustik : Korpora und gesprochenesprache/Romance Corpus Linguistics : Corpora and Spoken Language, Claus Pusch et Wolfgang Raible, 2002, p. 127-136.

Issac Fabrice et Salvador Xavier-Laurent, « Modèles théoriques inductifs et propositions d'applications aux données textuelles de l'ancien français », JADT. 10th International Conference on Statistical Analysis of Textual Data , Turnhout, Brepols, 2009.

Issac Fabrice, « Place des ressources lexicales dans l'étiquetage morphosyntaxique », L’Information grammaticale, 122, 2009, p. 10-18, p. 99-118.

Kunstmann Pierre, « Ancien et moyen français sur le Web : textes et bases de données », Revue de linguistique romane, 64, 2000, p. 17-42.

Manes Gallo Caterina et Laügt Olivier, « Analyse automatique d’un discours constituant : enjeux méthodologiques autour de la notion de personne », Les Enjeux de l’Information et de la Communication, 2009, p. 1-12.

Manes Gallo Caterina, « Le continuum entre “instrumentation” et “instrumentalisation” du sens », Revue Interaction Homme/Machine, 8, n° 2, 2007, p. 51-64.

Marcotte Stéphane et Silvi Christine (dir.), « Latinum cedens ». Le français et le latin, langues de spécialité au Moyen Âge , Paris, Honoré Champion, 2014.

Marcotte Stéphane, « Subordonnants de la série LEQUEL et coordination », dans Par les mots et les textes. Mélanges de langue, de littérature et d’histoire des sciences médiévales offerts à Claude Thomasset , Danielle Jacquart, Danièle James-Raoul et Olivier Soutet (dir.), Paris, PUPS, 2005, p. 521-532.

Martin Robert, « Le Dictionnaire de Moyen Français », Cahiers de Lexicologie 88, 2006, p. 159-165.

Martin Robert, Pour une logique du sens, Paris, PUF, 1983.

Mathieu-Colas Michel, « Orthographe et informatique : établissement d'un dictionnaire électronique des variantes graphiques », Langue française 87, 1990, p. 104-111.

Oueslati Sami et Manes Gallo Caterina, « Utilisation des indices linguistiques et para linguistiques pour la modélisation de l’hypertextualisation automatique des documents techniques », dansActe du Colloque International franco-tunisien des SIC– Tunis, 2008, L. Chouikha, V. Meyer et W. Gdoura (dir.), 2008, p. 357-371.

Portine Henri, « La construction “se devoir (à soi-même) de Vinf” et sa valeur modale », dans Problèmes de sémantique et de syntaxe. Hommage à André Rousseau, Louis Begioni et Claude Muller (éd.), Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, UL3, 2007, p. 273-286.

Portine Henri, « Le canard, de la désignation d'un oiseau à celle d'un journal ou l'homonymie peut-elle être cognitive ? », L'amitié, ce pur fleuve... Hommage à Bernard Cocula, Caroline Casseville et Philippe Baudorre (dir.), Bordeaux, L'Esprit du Temps, 2005, p. 95-116.

Pruvost Jean, « Quelques concepts lexicographiques opératoires à promouvoir au seuil du xxie siècle », ELA. Études de linguistique appliquée 137, 2005, p. 7-37.

Pruvost Jean, Les Dictionnaires français, outils d'une langue et d'une culture, Paris, Ophrys, 2006.

Salvador Xavier-Laurent, « Choisir les mots et approprier strictement le vocabulaire à la pensée, d'Isidore de Séville aux premiers traducteurs de la Bible en prose au Moyen Âge », Le Français moderne, 1, 2009, p. 22-32.

Salvador Xavier-Laurent, « Tri automatique sur critères morphosyntaxiques de corpus de textes en langue ancienne : l'exemple du Jeu de Robin et Marion », L’Information grammaticale, 122, 2009, p. 49-54.

Silberztein Max, Dictionnaires électroniques et analyse automatique de textes : le système INTEX , Paris/Milan/Barcelone, Masson, 1993.

Stein Achim, « Étiquetage morphologique et lemmatisation de textes d'ancien français », Ancien et moyen français sur le Web : enjeux méthodologiques et analyse de discours (Actes du colloque organisé à Ottawa, Pierre Kunstmann, France Martineau et Danielle Forget, Ottawa, Éditions David, 2003, p. 273-284.

Trotter David A., « L’avenir de la lexicographie anglo-normande : vers une refonte de l’Anglo-Norman Dictionary ? », Revue de linguistique romane, 64, 2000, p. 391-407.

Trotter David A., Anglo-Norman Dictionary : revised edition, F[-K], 2003. Consultable en ligne à l’adresse : http://www.anglo-norman.net.

Sur les sciences médiévales, leurs sources et leurs diffusions

André Jacques, 1985, Les noms des plantes dans la Rome antique, Paris, Les Belles Lettres, 1985.

Arsdall Anne (Van), Medieval Herbal Remedies. The Old English Herbarium and Anglo-Saxon Medecines, New York, Routledge, 2002.

Bénezet Jean-Pierre, Pharmacie et médicament en Méditerranée occidentale (xiiie -xvie siècles), Paris, Honoré Champion, 1999.

Boudet Jean-Patrice et Millet Hélène (dir.), Eustache Deschamps en son temps, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997.

Boudet Jean-Patrice, « L’astrologie, la recherche de la maîtrise du temps et les spéculations sur la fin du monde au Moyen Âge et dans la première moitié du xvie siècle », dans Le temps, sa mesure et sa perception au Moyen Âge : actes du colloque, Orléans, 12-13 avril 1991 , Bernard Ribémont (dir.), Caen, Paradigme, 1992, p. 19-35.

Boudet Jean-Patrice, « Les astrologues et le pouvoir sous le règne de Louis XI », dans Observer, lire, écrire le ciel au Moyen Âge, Bernard Ribémont (dir.), Paris, Klincksieck, 1991, p. 7-61.

Boudet Jean-Patrice, « Simon de Phares et les rapports entre astrologie et prophétie à la fin du Moyen Âge », dans Les textes prophétiques et la prophétie en Occident (xii-xvi e siècle). Mélanges de l’École Française de Rome. Moyen Âge, t. 102, fasc. 2, 1990, p. 617-648.

Boudet Jean-Patrice, Entre science et nigromance . Astrologie, divination et magie dans l’Occident médiéval (xii e-xve siècle) , Paris, Publications de la Sorbonne, 2006.

Boudet Jean-Patrice, Le Recueil des plus celebres astrologues de Simon de Phares, tome Ier, édition critique, t. II, présentation et commentaire, Paris, Honoré Champion, 1997-1999.

Boudet Jean-Patrice, Lire dans le ciel. La bibliothèque de Simon de Phares, astrologue du xv e siècle, Bruxelles, Centre d’Études des manuscrits, 1994.

Chambon Jean-Pierre, Ducos Joëlle et Thomasset Claude (dir.), Aux origines de la géologie de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, Honoré Champion, 2010.

Ducos, Joëlle, « Existe-t-il une géologie médiévale ? », dans La Pierre dans le monde médiéval, Danièle James-Raoul et Claude Thomasset (dir.), Paris, PUPS, 2010, p. 17-33.

Ducos Joëlle (dir.), Les sciences et le livre. Formes des écrits scientifiques des débuts de l’imprimé à l’époque moderne , Paris, Hermann Éditeurs, 2017.

Giacommotto-Charra Violaine et Silvi Christine (dir.), Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Âge à la Renaissance , Paris, Éditions de l'Ecole nationale des Chartes, 2014.

Jacquart Danielle et Thomasset Claude (dir.) Lexique de la langue scientifique (Astrologie, Mathématiques, Médecine...). Matériaux pour le Dictionnaire du Moyen Français (DMF), avec la collaboration de Sylvie Bazin-Tacchella, Jean-Patrice Boudet, Thérèse Charmasson, Joëlle Ducos et Hervé L’Huillier, Paris, Klincksieck.

Jacquart, Danielle, La médecine médiévale dans le cadre parisien, Paris, Fayard, 1998.

Lamassé Stéphane et Benoit Paul « Apposition et Rémotion : une spécificité française », dans De la Chine à l’Occitanie : chemins entre arithmétique et algèbre. Actes du colloque international du Centre international d’histoire des sciences occitanes, Toulouse, 22-24 septembre 2000 , Spiesser Maryvonne et Guillemot Michel (dir.), Toulouse, Éd. du CIHSO, p. 1-13.

Lamassé Stéphane et Spiesser Maryvonne, « Le statut de la monnaie dans les arithmétiques marchandes de la fin du Moyen Âge : l'exemple de la France » dans Culture monétaire, aspects mathématiques, technologiques et marchands (xiii-xvie siècle ), Marc Bompaire (dir.), à paraître.

Lamassé Stéphane, « Calculs et marchandises (xiv-xve siècles) », dans La juste Mesure. Quantifier, évaluer, mesurer entre Orient et Occident (viii-xviiie siècle) , Line Sallmann, Catherine Verna, Nicolas Weill-Parot et Laurence Moulinier (éd.), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2005, p. 80-97.

Lamassé Stéphane, « Les exercices de compagnies entre commerce et mathématiques », dans Commerce et mathématiques du Moyen Âge à la Renaissance, autour de la Méditerranée. Actes du Colloque international du centre international d'Histoire des Sciences Occitane s (Beaumont-de-Lomagne, 13-16 mai 1999), Toulouse, Éditions du CIHSO, 2001, p. 285-300.

Lamassé Stéphane, « Une utilisation précoce de l'algèbre en France au xv e siècle, note sur le manuscrit 1339 de la bibliothèque nationale », Revue d'Histoire des Mathématiques, 11, 2005, p. 239-255.

Le Cornec Cécile, « La transmission du savoir ichtyologique au xiiie siècle », dans Transfert des savoirs au Moyen Âge /Wissenstransfer im Mittelalter . Actes de l’atelier franco-allemand, Heidelberg, 15-18 janvier 2008 , Stephen Dörr et Raymund Wilhelm (dir.), Heidelberg, Winter, 2009, p. 139-148.

Le Cornec Cécile, « Les vertus diététiques attribuées aux poissons de mer », dans Mondes marins du Moyen Âge, Chantal Connochie-Bourgne (dir.), Aix-en-Provence, Publication de l’Université de Provence, 2006, p. 273-283.

Moulinier Laurence, 1998, « Abbesse et agronome : Hildegarde et le savoir botanique de son temps », Hildegard of Bingen. The Context of her thought and Art, Charles Burnett et Peter Dronke, Londres, The Warburg Institute, 1998.

Nicoud Marilyn, Les régimes de santé au Moyen Âge. Naissance et diffusion d’une écriture médicale (xiii-xve siècle), Rome, École française de Rome, 2007.

Vedrenne-Fajolles Isabelle, « Le texte de la Capsula eburnea, recueil de pronostiques pseudo-hippocratiques, Approche de deux versions françaises dans le manuscrit Nal 693 de la Bibliothèque nationale de France », dans Par les mots et les textes. Mélanges de langue, de littérature et d’histoire des sciences médiévales offerts à Claude Thomasset , Danielle Jacquart, Danièle James-Raoul et Olivier Soutet (dir.), Paris, PUPS, 2005, p. 793-805.

Vedrenne-Fajolles Isabelle, « Les condamnations aristotéliciennes au xiii e siècle : censure d’une réception. Essai d’état de la recherche », dans Censure, autocensure et art d’écrire de l’Antiquité à nos jours, Actes du séminaire européen octobre 2001-juin 2003, CTEL, Université de Nice-Sophia-Antipolis , Jacques Domenech (dir.), Bruxelles, Éditions Complexe, 2005, p. 37-48.

Vigneron Fleur, « Le roi René et la pierre en Anjou : de la réalité du mécène à l’expression littéraire », dans La Pierre dans le monde médiéval, Danièle James-Raoul et Claude Thomasset, Paris, PUPS, 2010, p. 49-66.

Vigneron Fleur, « Les volières dans les jardins d’après Pierre de Crescens et dans la poésie française des xive et xve siècles », dans Le Château, autour et alentours (xive-xvie siècles). Paysage, parc, jardin et domaine , Jean-Marie Cauchies et Jacqueline Guisset (dir.), Turnhout, Brepols, 2008, p. 253-266.